L’album photo de Jack Kerouac

8 May 2011  |  Ancient history

J’ai commencé il y a quelques jours Sur la route, que je n’ai pas pu beaucoup avancer hier et avant-hier. Néanmoins, je pense toujours un peu au livre, même quand je ne peux pas le lire, et aussi à son auteur, Jack Kerouac, dont l’aura me captive et me fascine. En patientant pour la chronique du livre, voici l’homme.

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-


8 commentaires


  1. Merci pour toutes ces photos quand il était encore jeune et “pas abîmé” (j’en ai vu d’autres où il est méconnaissable). Moi aussi je suis fascinée par le personnage (comme tu as pu le voir !!)

    • Oui j’ai vu ça :) Je pense beaucoup à l’auteur quand je lis “Sur la route”, j’ai du mal à mettre de côté le rôle important qu’il a joué, son charisme et le bel homme qu’il était jeune

  2. J’ai aussi très longtemps était fascinée par le personnage, il semblerait que le soufflet soit retombé! Mais quand même la génération Beatnik a quand même donné un autre visage à l’Amérique conformiste des années 50, et ça ça reste quelque chose

    • Je comprends ta déception… Le fait qu’il soit le précurseur de la Beat fait de lui un monument de la litté, en plus d’être un personnage atypique. J’attends d’aller plus loin dans “Sur la route” pour m’en faire une opinion purement litté

  3. Bonjour,
    le livre attend que je l’ouvre depuis quelques mois déjà. Si le bonhomme t’intéresse, voici le lien vers un docu radio sur Kerouac et la Bretagne, ça donne assez envie de le lire :
    http://www.franceculture.com/emission-sur-les-docks-portraits-14-kerouac-l-obsession-bretonne-2011-04-25.html

    • Waou Nathalie, merci beaucoup ! Je vais en faire un article tiens :)) Merci

  4. Cela me rappelle de beaux souvenirs, il y a dix ans, mon homme qui le lisait dans le tram puis qui m’en parlait avec enthousiasme!
    Sinon ce cher Jack n’est pas désagréable à regarder ;)